Guide Karimunjawa : petit paradis en Indonésie

karimunjawa que faire

L‘archipel de Karimunjawa est composé de 27 îles et se trouve à 80 km au nord de Java. Avec seulement 8000 habitants, c’est un petit paradis hors du temps, peu connu et donc loin de l’agitation. Seule l’île principale est habitée. Cette petite île tropicale a été un véritable coup de cœur, une expérience authentique. La gentillesse des habitants, la beauté des paysages, l’ambiance paisible… C’est un endroit où l’on a envie de rester.

comment aller à karimunjawa

Comment se rendre à Karimunjawa ?

C’est un petit périple pour se rendre à Karimunjawa, un paradis qui se mérite.

Deux options s’offrent à vous :

Ferry – depuis Jepara

  • Slow boat : Le ferry lent fait le trajet en 5 heures. Les touristes s’assoient sur les sièges et les indonésiens ont tous prévu le coup : ils apportent de grandes couvertures pour s’allonger à même le sol, où ils pique-niquent et dorment tranquillement. Nous avons fait le trajet du retour en ferry, et avons eu le droit à deux heures de musique électro de années 2000 à fond, mais c’est une expérience. Il y en a plusieurs par semaine mais les horaires changent régulièrement. Se renseigner auprès du port, où le billet s’achète le jour même. Un aller coûte 76 000 roupies.
  • Fast boat : Le ferry rapide fait le trajet Karimunjawa-Jepara en 2 heures. Pour les horaires, même chose que pour le slow boat, rien n’est fixe et il faut se renseigner au port directement. Un aller coûte 150 000 roupies.

Avion – Depuis Semarang

Cette ligne Wings Air existe depuis peu. C’est un petit avion à hélices qui fait deux aller-retour par semaine. En 25 minutes, vous arriverez à destination. Pour réserver le vol, nous sommes passés par Traveloka, et cela nous a coûté 50 euros par personne (un aller) sans bagages.

vol karimunjawa

Dans l’avions, nous avions dans chaque dossier un prospectus pour prier dans toutes les religions pour que le voyage se passe bien et que l’avion arrive à bon port. Rassurant ! Mis à part ça, le voyage passe très vite et la vue est magnifique, vous survolerez l’archipel et les eaux turquoises. L’avion atterrit sur la seule piste de l’île, l’aéroport est une simple maisonnette, et les bagages sont déposés dans le « hall ». Pensez à indiquer l’heure d’arrivée à votre hôtel pour que quelqu’un vienne vous chercher, l’aéroport se trouve au milieu de nulle part.

Ayant pris l’avion à l’aller et le ferry (slow boat) au retour, l’aller en avion était beaucoup plus confortable, aucun doute là-dessus, mais plus cher. Je m’attendais à pire pour le ferry, et même si c’était plus long et moins agréable, je le referai, juste pour l’expérience.

Se déplacer

Une fois sur place, il est indispensable de louer un scooter. Il n’y a pas de transport public et tout se fait en deux roues. Vous pouvez aussi trouver des taxis.

C’était la première fois que je conduisais un scooter, j’appréhendais un peu, mais c’est l’endroit idéal pour débuter : il n’y a qu’une seule route, qui va du nord au sud de l’île, peu fréquentée car peu de voitures. Pour louer un scooter, je vous conseille de passer directement auprès de votre hôtel (ils proposent tous ou presque de scooters à louer). Pour la petite histoire, notre hôte nous ramène les scooters, il me donne un rapide cours de conduite, et je lui demande si je peux avoir un casque. Il était très surpris et m’a répondu «  Oh pas de problème ici il n’y a pas de police ». Ça vous donne une petite idée… ici, on ne se prend pas la tête.

Que faire à Karimunjawa ?

Les incontournables et les trouvailles hors des sentiers battus à Karimunjawa.

Sunset Beach

Comme l’indique son nom, c’est LA plage pour admirer le coucher de soleil. Pour y accéder, au premier virage sur la route principale en sortant de la ville pour aller au nord, prendre le petit chemin indiqué.

C’est le point de départ d’une succession de petites plages, dont Tanjung Gelam Beach, toutes aussi paradisiaques que les autres. Elles sont à quelques minutes à pied les unes des autres, il vous suffit de suivre la rive et de vous arrêter quand vous avez trouvé la plage qui vous plaît.

White Beach

Une plage de sable blanc paradisiaque, avec un petit warung et des tables en bambou pour déguster un Nasi Goreng ou une noix de coco fraîche. Des petites cabanes en bois donnent un certain charme à la plage. Vous pouvez marcher sur plusieurs centaines de mètres dans l’eau turquoise, vous poser sur une des balançoires. Il y a même une petite table en bois installée pour ceux qui souhaitent déjeuner les pieds dans l’eau.

Écloserie des tortues

C’est un centre de conservation des tortues, avec un petit enclos où les œufs peuvent éclore tranquillement à l’abris des prédateurs. Les tortues sont gardées quelques mois pour grandir avant de pouvoir être relâchées dans l’océan. On peut observer les bébés tortues dans un petit bassin en filet directement dans la mer.

La visite coûte 150 000 roupies par personne et donne accès au Parc National Karimunjawa, qui inclut le trek Mangrove (une balade dans les mangroves au centre de l’île). Deux employés du parc sont venus nous chercher en petit bateau en bois pour nous emmener jusqu’au ponton au milieu de l’eau turquoise. Nous étions seuls, ils nous ont fait visité le centre, montré les œufs de tortue. Ils ne parlaient pas anglais, nous communiquions avec Google translate, mais ils étaient malgré tout très bavards ! Puis nous nous sommes baladés au bord de la plage de sable blanc. Le centre étant minuscule, la visite est rapide, ce n’est pas un incontournable, mais c’est une jolie initiative et rien que pour le paysage, ça en valait la peine.

Excursion en bateau privé

karimunjawa plus belles plages

Un incontournable ! L’île principale est magnifique, mais les îles désertes de l’archipel le sont encore plus. Excursion privée pour deux, tout est organisé par l’hôtel, 1 200 000 roupies tout compris. C’est cher pour l’Indonésie, mais ce fut une de mes journées préférées. Vous partirez avec un capitaine et un guide sur petit bateau en bois à moteur.

Au programme : départ du port le matin, un arrêt snorkel dans les coraux, puis direction une première île, déjeuner (poisson fraîchement pêché et grillé au barbecue, riz, tempe, fruits : vous n’avez rien à apporter), de retour sur le bateau, un autre arrêt snorkel au milieux des coraux, et pour finir une deuxième île.

Le Floating Paradise (notre hôtel, voir ci-dessous) a prévu notre excursion avec un guide génial, qui nous a emmené en décalé des autres bateaux, pour pouvoir profiter des îles seuls. Il y avait certes quelques personnes sur la première île, Cemara Kecil, mais qui sont parties et nous nous sommes retrouvés seuls.

C’est reparti, le guide s’arrête au niveau des barrières de corail pour une session de masque et tuba, et là, surprise ! Nous avons pu observer une tortue, et nager avec elle pendant 10 minutes. Un moment magique !

La deuxième île, où sable blanc et eau turquoise sont encore au rendez-vous, Pantai Galean, était déserte, tout le monde étant déjà reparti. Le capitaine et le guide attendent sur l’île pendant que vous pouvez vous baigner ou vous balader.

Ce fût une expérience géniale, une journée hors du temps sur des îles paradisiaques. Je vous conseille vraiment une excursion « privée » ou de vous grouper quelques autres voyageurs, pour pouvoir profiter seuls sur ces îles désertes.

Love Hill

Un des meilleurs point de vue pour le coucher de soleil. À 5 minutes de la ville en scooter, après une pente raide, vous pouvez vous garer scooter et le panorama. 10 000 roupies par personne l’entrée, valable plusieurs jours.

Il y a même un petit bar rooftop pour boire en verre en admirant l’île et le soleil se coucher.

Leandra Sunset Beach

Nous nous sommes levés tôt pour nous rendre à Leandra Sunset Beach. Il faut compter une heure de scooter depuis la ville, mais le trajet est très agréable, vous traverserez l’île du sud au nord et ne croiserez presque pas de voitures, seulement quelques scooters et des locaux qui vous saluent toujours avec un grand sourire.

En arrivant, nous étions seuls ! Personne. Cette plage de sable blanc et d’eau cristalline rien que pour nous. Il y a des chaises longues en bois, des balançoires et une petite maison en bois où manger en hauteur. Vous pouvez même déguster un Nasi Goreng dans le petit warung à l’entrée de la plage.

Il y a deux petits cottages en bois, face à l’océan, pour passer une nuit au paradis : le Leandra Sunset Beach.

Où manger

Goûtez au Gado-gado (mélange de légumes et salade, tofu frit, sauce cacahuètes), tahu campur (tofu frit, ricecakes et mélange de légumes, salade et nouilles en bouillon) ou Pecel (mélange de légumes avec ricecakes et sauce cacahuète), les plats traditionnels indonésiens.

  • Night market : tous les soirs, la place du village se transforme en marché de nuit. Vous pourrez y choisir le poisson pêché dans la journée et le déguster installés sur les tapis disposés dans l’herbe sur la place, avec des petites tables basses pour s’asseoir en tailleur. Un des meilleurs calamar grillé que j’ai mangé. Attention, si vous demandez de la sauce spicy, ça ne rigole pas.
  • Breeze Azurine : restaurant dans un hôtel, sur un rooftop. Un peu plus cher qu’un warung, mais quelle vue ! Des plats traditionnels avec une touche plus occidentale, très bons.
  • Hakuna Matata : Warung avec des plats indonésiens mais aussi occidentaux, beaucoup d’options vegan, succulent !
  • Warung Makan Sami Roso : un petit warung qui ne paye pas de mine, mais conseillé par notre hôte Irul pour goûter le Pecel, une spécialité indonésienne. Nous étions les seuls touristes et personne ne parlait anglais, nous avons commandé en langue des signes un Pecel, et adoré !

Où dormir

karimunjawa où dormir

Attention, pépite ! Le Floating Paradise a fait de ce séjour déjà extraordinaire un séjour magique. Un havre de paix loin de tout, entre mangrove et océan. Ce fut une expérience unique. C’est le seul établissement de la baie, il faut compter 20 minutes pour s’y rendre depuis la ville : 10 minutes de scooter dont une partie sur un petit chemin dans la jungle, puis traverser las mangroves à pied sur un petit ponton en bois.

C’est un endroit paisible, sur l’eau, dans un cadre magnifique. Attention, il fait nuit à 18h et traverser la jungle à cette heure là peut être légèrement effrayant…

Il n’y a que deux chambres, tranquillité assurée, avec une vue sur les récifs de corail et la baie. L’électricité (générée par panneaux solaires) ne marche que de 18h à 6h, et la douche se trouve en extérieur, sans eau chaude. Il vaut mieux le savoir, ça ne plairait pas à tout le monde.

Le ponton est idéal pour regarder les étoiles, et nous avons eu la chance de voir du plancton fluorescent en remuant l’eau.

Tono et Irul, nos hôtes, ont été aux petits soins, et toujours disponibles pour des conseils ou nous en dire plus sur la vie à Karimunjawa. Bref, un endroit exceptionnel.

Bon à savoir

  • N’oubliez pas l’anti-moustique ! Sur l’île, pas de pitié lorsque la nuit tombe, les moustiques attaquent.
  • Ici, crème solaire indice 50 ! Les plages paradisiaques se prêtent au farniente mais le soleil tape fort, et même avec un indice 50, il vaut mieux éviter de s’exposer durant les heures les plus chaudes.

Vous l’aurez compris, Karimunjawa a été un véritable coup de cœur. Un archipel unique, loin des foules et paisible, qui vaut le déplacement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close